AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 daddy's home ! - #95, Emma

Aller en bas 
AuteurMessage
Jaxwahn Owsley

avatar

MESSAGES : 63
COPYRIGHT : baby gone & tumblr
JOB : chef opérateur
ADDRESS : #95 Chestnut Hill (w/ Brighton family)
HEART STATUS : single

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 25 years old
PRIORITY : today
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: daddy's home ! - #95, Emma   Ven 9 Sep - 6:24

Un simple sac sur le dos, Jaxwahn s'apprêtait à abandonner derrière lui cet appartement qui avait été son chaleureux logis durant près de sept ans maintenant. Enfin, vous savez dans la vie tout est relatif, et c'était le cas concernant sa définition de chaleureux. Difficile de trouver des murs moins impersonnels dans le voisinage, tout comme de se frayer un chemin parmi les cartons qui s'éparpillaient aux quatre coins des pièces. A vrai dire la seule qu'il avait pris le soin de garnir était la cuisine, puisque c'était là vital pour se faire de bons petits plats. Autrement le reste de l'appartement était doté du strict minimum : un lit pour sa chambre puisque c'était là sa fonction première d'y dormir -et encore, jusqu'à il y a encore trois ans il se contentait d'un matelas et d'un sac de couchage pour tout confort-, un canapé dans le salon -sans oublier le mini-bar bien rempli- pour éventuellement recevoir, et du PQ dans les toilettes. Pas de télévision ni autres trucs dans le genre, et qu'on n'attribue pas ça au fait qu'il soit d'ores et déjà assez abruti pour aggraver son cas devant cette boîte magique. Et à côté de ça, il y avait également l'occasion de se prendre les pieds dans un carton à chaque foulée. Il faut dire que malgré toutes ces années, il n'a jamais pris la peine de les déballer. Pourquoi ? Parce qu'il n'attendait que ça, partir. Pas pour un autre appartement dans le coin, non mais plutôt pour une cabane en plein milieu d'une immense forêt tiens. Là au moins il serait certain de ne pas profiter de klaxons de philadelphiens mal-réveillés ; ou d'être cerné par des immeubles à perte de vue, bien que celle-ci soit pour la même raison très limité. D'ailleurs il avait beau avoir une dizaine de cartons qui désespéraient de s'ouvrir, mais tout ce qu'il tenait à emporter avec lui tenait dans ce simple sac. Et pour ce qu'il espérait être la dernière fois, il s'apprêtait à franchir la porte d'entrée, ou plutôt de sortie pour l'occasion. Ah non, finalement il allait se faire désirer, ayant omis de remplir un dernier détail important avant de tourner définitivement le dos à son logis. Et quelques minutes plus tard, il se retrouva avec les chaussures -chaussettes comprises- et le bas de pantalon trempés. Bah oui, son appartement était censé avoir subi un important dégât des eaux si bien qu'il se retrouvait à la rue, il fallait bien qu'il pense à sa couverture. Il avait d'ailleurs profité du pommeau de douche pour tremper quelques-unes des affaires qu'il embarquait avec lui par la même occasion. C'était là un perfectionniste, que voulez-vous. Et un impulsif par la même occasion, prêt à suivre n'importe quelle idée farfelue qui lui traversait l'esprit. Oui, vous savez ce genre d'idées qui nous fait rire un bon coup lorsqu'on y songe, mais qu'on préfère garder pour soi tellement ça semble ridicule. Et bien Jax lui, non seulement il ne s'y restreignait pas, mais en plus de ça ils les mettaient même à exécution. D'ailleurs, il était plutôt satisfait de la dernière en date, toute cette histoire de dégâts des eaux pour mieux poser ses valises -ou son sac en l'occurrence- chez une jolie demoiselle. Et comme il s'y était attendu, elle avait mordu à l'hameçon, bien trop serviable ces amis pour se douter de quelque chose. Après tout il faut dire qu'il n'avait rien du pique-assiette habituel, puisqu'il n'en était pas un. Il s'enthousiasmait juste de toutes les occasions multiples qu'il aurait de la mettre dans des situations compromettantes grâce à ça, pour peut-être même finir par la convaincre qu'elle et lui ensemble ce n'était pas une si mauvaise idée. Rien de plus, après tout son instinct avait toujours été son plus fidèle allié. Et c'est ce dernier qui l'amena donc à se retrouver sur le porche du #95 Chestnut Hill en cette fin d'après-midi dominicale, un sac à dos sur l'épaule tout en baignant joyeusement dans ses chaussures. Lorsque la porte finit par s'ouvrir sur lui, il lança un sourire embêté à sa nouvelle hôte. « Bonjour, se serait pour une chambre s'il vous plaît. » finit-il par plaisanter, quoique niveau jeu de rôles celui du docteur aurait été plus sympathique que celui du client à l'hôtel à ses yeux. Mais qui sait, peut-être que les circonstances s'y prêteraient bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emma Brighton

avatar

MESSAGES : 164
COPYRIGHT : shiya
JOB : Créatrice de dessins animés.
ADDRESS : #95 Chestnut Hill (with Jeremiah & Jaxwahn)
HEART STATUS : single.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 27 yo.
PRIORITY : her son.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: daddy's home ! - #95, Emma   Ven 9 Sep - 21:11

Emma était le genre de jeune femme qui ne supportait pas de rester en place bien longtemps. Dire qu'elle n'appréciait pas un dimanche à rien faire de temps à autre était exagéré, mais elle était la plupart du temps partie à droite à gauche que ce soit pour se promener, pour rendre visite à des amis, ou pour suivre les envies de son fils, Ethan – et même parfois de Jeremiah, son frère. Elle passait généralement les soirs de semaine chez elle, et estimait que c'était bien assez pour « profiter » de la maison. Le reste du temps, il était donc plutôt risqué de passer à l'improviste chez elle. Ce qui expliquait probablement qu'elle reçoive des coups de fil régulièrement ne serait-ce que pour savoir quand elle pourrait rejoindre ses amis, ou les recevoir. Le dernier appel notable était celui de Jaxwahn. Il était l'un des seuls avec Ned à passer chez elle à l'improviste en soir de semaine, ou même pendant les week-ends et à toujours réussir à la voir lorsqu'il l'avait décidé – combien de fois Emma était-elle rentrée chez elle en apercevant Jax entrain de faire demi-tour jusqu'à sa voiture ? Il devait avoir une sorte de détecteur, ou quelque chose comme ça, mais il était rare que ces déplacements soient en vain. Pour l'heure, celui qu'il s'apprêtait probablement à faire ne serait pas vain puisqu'il avait pris la peine de prévenir son amie pour une fois. Et pour cause ! Suite à des problèmes de dégâts des eaux dans son appartement, il était dans l'incapacité de vivre dans son logement, et avait demandé à l'âme charitable qu'était Emma de bien vouloir l'héberger. Ce n'était pas sans appréhension qu'elle acceptait cependant. La relation qui les unissait était assez particulière, et la jeune femme craignait que les choses prennent des proportions encore plus importantes. Or il y avait deux principales raisons pour lesquelles cela posait problème à la graphiste. Premièrement, elle craignait autant pour son fils que pour elle ; Jaxwahn n'était pas quelqu'un de très mature, et qu'elle le veuille ou non, c'était quelque chose qu'elle devait prendre en compte en tant que maman. Secondement, il faisait du groupe d'amis qu'elle avait depuis des années, et ne désiraient pas rendre les choses plus compliquées dans le groupe qu'elle ne l'était déjà. La relation que ce dernier avait pu avoir avec Tippi, anciennement colocataire d'Emma soit dit en passant, s'était mal finie, et l'on ne pouvait pas dire que les relations entre les deux étaient au beau fixe, bien au contraire. Et la jeune femme ne voulait pas de toutes ses difficultés. Elle cherchait une relation simple, sans prise de tête, et pour laquelle elle n'aurait pas spécialement besoin de faire d'efforts. Ainsi, même si elle n'était pas insensible au charme de son ami, elle veillait à mettre un minimum de distance entre eux, aussi difficile que cela soit.

« Mamaaaaaaaaaan ! » Emma sursauta et manqua de peu de se renverser l'eau de son thé sur la main. « Emmaaaaaaaaa ! » Et voilà que Jeremiah s'y mettait... Déposant son sachet de thé dans sa tasse, elle se plaça en bas des escaliers, et leur lança sur le même ton : « Les garçooooooooooons ! » S'en suivit un tel fracas dans l'escalier que Emma se demanda combien ils étaient en haut, et lorsqu'elle vit la tête des garçons, elle ne put s'empêcher d'éclater de rire. Ethan avait voulu repeindre la chambre d'ami pour Jax, et bien qu'il ait choisi la couleur avec Emma pour s'assurer qu'elle restait correcte, Jeremiah semblait avoir pioché dans les pots de peinture qui étaient dans le garage. Ainsi, tandis que l'un avait du bleu sur le front, et sur sa salopette « de travail », le second était en vert et en rouge des pieds à la tête. Quelque chose soufflait à Emma que la chambre de Jax en plus d'être inhabitable ce soir à cause de l'odeur de la peinture, serait probablement... colorée. En bon inspecteur des travaux finis, elle alla voir leur travail, et secoua la tête ne sachant pas si il fallait rire ou pleurer. C'était un véritable massacre. Et la jeune femme commençait sincèrement à craindre du résultat final. Elle envoya Jeremiah laver les pinceaux, et refermer les pots de peinture verts et rouges, et reprit le travail avec Ethan pour faire toute la chambre bleue – sachant qu'ils devaient attendre que le vert et le rouge sèchent... Après que Ethan n'ait pas résisté à l'envie de lui mettre de la peinture sur le nez – littéralement - , ils finirent ce qu'ils pouvaient. Ils finirent sur le coup de dix-sept heures, et alors qu'elle venait de finir de nettoyer Ethan et de l'envoyer à la douche, la sonnette de la maison retentit. Elle descendit les escaliers quatre à quatre, particulièrement de bonne humeur. Elle jeta un coup d'oeil rapide dans le miroir pour vérifier qu'elle était présentable, sourit en voyant la couleur de son nez, et relâcha les cheveux qu'elle avait attaché pour ne pas être embêté pendant qu'elle peignait. Ce n'était pas parfait, mais cela ferait l'affaire ! « Bonjour, ce serait pour une chambre s'il vous plaît. »

Prenant un air embêté, elle secoua légèrement la tête. «  Je suis désolée, monsieur. Vraiment. Mais l'hotel Brighton est complet... » Elle attrapa le courrier qui traînait sur la table dans l'entrée, et fit mine de vérifier les réservations. «  Oui... Je confirme. Pour les six prochains mois, nous sommes complets. Il n'y a que la cabane de mon fils dans le jardin... » Lui offrant un sourire on ne peut plus commercial, Emma resta positionné devant l'entrée de manière à ce qu'il ne puisse entrer malgré sa boutade. « De toute évidence, vous ne seriez jamais entrer vu l'état de vos chaussures, mon cher Monsieur... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
daddy's home ! - #95, Emma
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [AIDE] Cookies Home Tab : problème Wallpaper étiré
» Question home cinema
» [TWEAK] Icône du menu démarrer sur le HOME impossible à modifier
» Home cinéma de Manson
» conseils : mon premier ampli Home-Cinema

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHILADELPHIA ➨ NORTH PHILLY :: CHESTNUT HILL.-
Sauter vers: