AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 221 ~ i wanna go crazy (pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Brooke Silloway-Wilkes

avatar

MESSAGES : 282
COPYRIGHT : (c) pleasure/jenn (pseudo) ◮ fool bird (avatar) ◮ tumblr/marilyn monroe (sign).
MULTINICKS : Meagan. ◮ Owen.
JOB : disquaire à ses heures perdues, dealeuse de drogue.
ADDRESS : 221, chesnut hill.
HEART STATUS : célibataire, c'est compliqué.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 23 ans.
PRIORITY : don't stop the party.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: 221 ~ i wanna go crazy (pv)   Jeu 1 Sep - 3:41

i wanna go crazy
W/ BLAKE DUROY

L’ennui était probablement la principale raison qui l’avait poussé à reprendre ses activités illégales. Vendre de la drogue. A l’université, elle était celle que tout le monde venait voir pour obtenir un quelconque sachet d’herbe ou de cocaïne. C’était tout à fait normal, elle avait la meilleure. A l’époque, c’est aussi l’ennui qui l’avait poussé à vendre et consommer de la drogue. Elle n’avait jamais été le genre de fille dans la nécessité grâce à ses parents adoptifs qui étaient dans une situation plutôt aisé depuis toujours. A présent, elle essayait tant bien que mal de vivre sans piocher sur le compte où ses parents déposaient de l’argent tout les mois, bien que la somme avait diminué depuis l’année passée. Ils avaient décidés de la diminuer car ils ne la considéraient plus réellement comme leur fille, c’était impossible, leur fille ne pouvait pas aimer d’autres filles, mais ils avaient tout de même décidés de continuer à verser une somme, plus modeste, pour ne pas être mal vu. Même si elle essayait du mieux qu’elle pouvait de vivre par ses propres moyens depuis lors, elle se voyait constamment obligé de prendre de l’argent sur le compte car son salaire de disquaire ne lui permettait pas le luxe auquel elle avait toujours été habituée. Peut-être que la drogue pourrait lui permettre de s’offrir ce luxe à présent, sans toucher à l’argent de ses parents. Ce serait déjà bien mieux pour sa fierté personnelle, de toute manière. Et puis, l’adrénaline que lui procurait le fait d’avoir des activités illégales l’intéressait. Sa vie était devenue bien trop monotone ces derniers temps, c’est pourquoi lui donner un peu de rebondissement ne serait pas mauvais. Elle avait l’impression que cette dernière année s’était écoulée avec une vitesse hallucinante et la routine qui en était née commençait à lui déplaire. Elle avait un boulot duquel elle se souciait peu et passait le reste de son temps à faire la fête, à coucher avec des filles, ou des garçons. Non pas que faire la fête l’ennuyait. Mais elle avait besoin de quelque chose de plus, quelque chose qu’elle trouverait peut-être dans la drogue.

Brooke venait de terminer son repas lorsque retentit la sonnette de son appartement. Elle eût du mal à l’entendre à cause de la musique qu’elle écoutait toujours trop fort, c’est pourquoi il lui arrivait parfois de croire qu’on sonnait chez elle alors que ce n’était pas le cas. Il arrivait donc plusieurs fois par jour qu’elle ouvre la porte pour regarder si quelqu’un avait sonné alors qu’en réalité, ce n’était que le fruit de son imagination. Ou peut-être le voisin qui s’amusait à sonner chez elle pour l’enquiquiner exprès, mais n’ayant aucune preuve de cela, elle n’en était pas trop sûre. « Oh tu es déjà là, je n’ai pas vu le temps passer excuse-moi. » Brooke fit entrer sa jeune amie avant de refermer la porte et de se diriger vers sa chambre où elle entretenait les consommations. Elle revient avec deux sachets en main qu’elle posa sur la table basse de son séjour. « Mets-toi à l’aise, une longue soirée nous attend. Et je vais avoir besoin de ton avis sur tout ça, je veux être sûre que mes fournisseurs ont toujours de la si bonne qualité, depuis ces dernières années. » Si tout le monde trouvait la drogue de Brooke meilleure que toutes les autres à l’université, c’est parce qu’elle avait de très bon fournisseurs et elle n’allait pas gouter cela sans la jeune femme qui l’avait en quelque sorte incité à reprendre son business. Aussi, elle avait besoin de savoir si ses fournisseurs étaient toujours d’aussi bons fournisseurs avant de commencer à revendre à un public plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blake Duroy
I CANNOT RUN AWAY, FADING SLOWLY.
avatar

MESSAGES : 26
COPYRIGHT : calvaries (avatar) ✤ tumblr (gif)
JOB : Gérante d'un atelier de couture.
ADDRESS : s.
HEART STATUS : Célibataire, va de fleurs en fleurs.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 25 ans
PRIORITY : Sa dose, encore sa dose, la littérature
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: 221 ~ i wanna go crazy (pv)   Ven 2 Sep - 5:39

Les drames s'étaient suivis dans sa vie tel les chapitres d'un livre. Il y avait d'abord eu le départ de son grand-père, pour lequel elle avait inventé un amour éternel alors même qu'il ne l'avait jamais vu, puis il y eut les avances considérables de son oncle qui brisèrent sa famille en mille morceaux, il y eut également la perte de son petit-ami, Juan; et ainsi de suite. A un moment donné, Blake en eu assez de pleurer sur tout ce qu'elle avait perdu et décida d'en rigoler et le seul moyen de se consoler et donc d'en rire fut la drogue. Au début, lorsqu'elle était encore avec Juan, elle n'en consommait qu'en petite quantité, pour se relaxer après quelques disputes avec son petit-ami, mais l'apothéose fut le décès de ce dernier, qui l'acheva et augmenta sa consommation. Une qui en fut plus ou moins contente -plus ou moins puisqu'elle n'était pas seulement son vendeur, mais aussi son amie- n'était autre que Brooke, qui voyait son argent de poche augmenter comme jamais. Puis, les jeunes femmes s'étaient perdues de vue, au fur et à mesure. Chacune allèrent à leur propre vie, elles finirent par totalement s'oublier. Totalement, toujours plus ou moins.

Sa nuit, Blake l'avait passée à se tordre de douleur. Simplement allongée sur son lit double, un mal de manque s'était soudainement réveillé en début de nuit, alors qu'elle venait tout juste de s'endormir. Ca faisait seulement deux petits jours qu'elle n'avait pas touché à la drogue, mais elle sentait déjà cette brûlure affreuse à la gorge, comme si elle n'avait pas bu depuis des semaines; ce manque qu'elle ressentait représentait tellement de souvenirs et de regrets qu'elle se détesta de ne pas pouvoir apaiser sa peine avec sa dose. Sa dose était tout ce qui lui restait et si par malheur elle n'avait plus rien dans son tiroir magique, Blake était certaine de passer de très mauvaises heures. - Si ce n'est que ça, tu n'as pas besoin de t'excuser alors. Une jolie petite blonde venait de lui ouvrir la porte du bonheur. Du bonheur, cr elle savait exactement ce qui s'y trouvait derrière et ce que cette femme aux allures de mannequin allait lui apporter. Blake posa sa joue droite sur la joue gauche de Brooke, qui l'invita à s'asseoir. Cette dernière retira ses talons hauts qu'elle laissa en plein milieu de la salle puisque les ranger ne servirait à rien, elle repartirait sans de toutes les façons. - Je suis certaine que ta came est bonne sinon tu auras à faire à moi. Tu me connais, je joue pas avec ça. Elle posa un baiser sur sa joue comme elle avait tant l'habitude de faire puis lui fit un clin d'oeil. Blake s'assit sur ses jambes et dit, plus sérieuse que jamais. - Bon, qu'est-ce que tu as à me proposer? Impatiente, Blake l'était affreusement car elle attendait ce moment depuis la veille, elle n'en avait même pas dormi la nuit. Malgré sa dépendance, Blake était une femme polie et pris un instant, avant de s'attaquer à ce qu'elle attendait réellement. - Attends, j'ai beaucoup plus important. Elle pris un instant et dit: - Qu'est-ce que tu deviens ? Elle se rapprocha d'elle, pris ses mains et dit, d'une voix profonde : - Je suis contente de te revoir, tu m'as manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brooke Silloway-Wilkes

avatar

MESSAGES : 282
COPYRIGHT : (c) pleasure/jenn (pseudo) ◮ fool bird (avatar) ◮ tumblr/marilyn monroe (sign).
MULTINICKS : Meagan. ◮ Owen.
JOB : disquaire à ses heures perdues, dealeuse de drogue.
ADDRESS : 221, chesnut hill.
HEART STATUS : célibataire, c'est compliqué.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 23 ans.
PRIORITY : don't stop the party.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: 221 ~ i wanna go crazy (pv)   Lun 5 Sep - 4:37

Reprendre contact avec Blake avait été plutôt étrange pour la jeune blonde sachant qu’elles ne s’étaient pas vues depuis un assez long moment. Le hasard avait voulu qu’elles se retrouvent après plusieurs années de silence et au final, aucunes des deux jeunes femmes n’avait réellement changé. La drogue était toujours aussi présente voir plus dans la vie de Blake Duroy et celle de Brooke représentait toujours un sacré désordre. Probablement qu’elle n’arriverait jamais à mettre un réel ordre dans sa vie et que son amie n’arriverait jamais à se libérer de l’emprise qu’avait la poudre sur elle, bien que tout le monde espérait le contraire, même Brooke qui se constituait un réel marché de part les consommations de son amie. « Si ce n'est que ça, tu n'as pas besoin de t'excuser alors. » Un petit sourire s’afficha sur les lèvres de la blonde devant la remarque de son amie. Tant qu’elle avait ce que nécessitait la brune, probablement que tout irait bien. « Je suis certaine que ta came est bonne sinon tu auras à faire à moi. Tu me connais, je joue pas avec ça. » Elle accompagna sa remarque d’un baiser et d’un petit clin d’œil, ce qui eut le don d’amuser la blonde aux airs angéliques. Leur relation n’avait réellement pas changé malgré les années et on aurait réellement pu croire qu’elles ne s’étaient pas séparées très longtemps. Et pourtant, c’était bel et bien le cas. Mais faut croire que les vraies amitiés ne changent jamais. Bien que le fait que leur amitié soit réelle persistait comme un doute dans l’esprit de la blonde. Pour finir son rangement de dernière minute et maintenant qu’elle avait mis les deux sachets contenant ce qui intéressait Blake devant ses yeux, elle s’empara de son assiette vide qui trainait toujours sur la table basse et alla la déposer dans l’évier. Alors, qu’elle revenait de la cuisine, la brune reprit à nouveau la parole. « Bon, qu'est-ce que tu as à me proposer ? » Brooke laissa échapper un petit gloussement avant de se poser à son tour à coté de son amie, en tailleur. Elle s’empara alors d’un des deux sachets posés devant elles et le posa plus près d’elle. Elle avait choisi celui contenant du cannabis, sachant très bien que son amie préférerait l’autre, contenant la cocaïne. Blake avait toujours été une adepte des drogues plus forte contrairement à Brooke qui n’avait jamais réellement réussi à apprécier cette poudre blanche. Elle avait que trop bien remarqué que celle-ci faisait trop de dégâts en elle et préférait se limiter à fumer quelques joints de temps à autres. Mais encore, en tant que dealeuse, elle avait toujours gardé cela exceptionnel. Comme on le dit souvent, les dealeurs sont souvent ceux qui ne touchent pas à leurs drogues. C’est que la jeune femme avait bien vu les effets des drogues qu’elle vendait sur ses camarades et ne tenait pas réellement à devenir un légume. « Attends, j'ai beaucoup plus important. » Brooke reporta son attention sur son amie tout en se demandant ce qu’elle s’apprêtait à dire. « Qu'est-ce que tu deviens ? » Un petit sourire s’afficha sur ses lèvres, appréciant l’attention de son amie. Celle-ci s’empara alors de ses mains et d’une voix profonde, poursuivit : « Je suis contente de te revoir, tu m'as manqué. » Brooke répondit à cela en serrant dans ses bras quelques instants la jeune brune. « Oh, moi aussi j’en suis tellement heureuse, Blake. Tu m’as beaucoup manqué toi aussi. » En réalité, elle trouvait tout cela réellement étrange mais elle appréciait le contact de son amie et le fait qu’elle ne soit pas réellement venue que pour pouvoir se droguer mais aussi pour être avec son amie. Brooke réfléchissait quelques instants sur ce qu’elle devenait et essayait de se rappeler tout ce qui s’était passé dans sa vie depuis qu’elle n’avait plus vu Blake. Beaucoup de choses en réalité. « Hé bien, les années ont passés, tu sais. Je suis maintenant disquaire dans un magasin. Sinon, mes parents ont découverts que j’étais bisexuelle et m’ont déshérité. Ma petite sœur est toujours une saleté de peste et je suppose que le plus important est dit. » Elle adressa un petit clin d’œil à son amie avant de lui retourner la question. « Et toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 221 ~ i wanna go crazy (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
221 ~ i wanna go crazy (pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Debriefing de la journée Warmaster du Crazy Orc le 27/09/08
» [JEU] CRAZY SNOWBOARD : Jeu de Snowboard [Gratuit]
» [JEU] A CRAZY HAMSTER : Reflextion [Gratuit/Payant]
» Lien Crazy Savage
» Avez vous le livre CRAZY ABOUT CUPCAKES???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHILADELPHIA ➨ NORTH PHILLY :: CHESTNUT HILL.-
Sauter vers: