AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ned • this could really be a good life, a good good life.

Aller en bas 
AuteurMessage
Emma Brighton

avatar

MESSAGES : 164
COPYRIGHT : shiya
JOB : Créatrice de dessins animés.
ADDRESS : #95 Chestnut Hill (with Jeremiah & Jaxwahn)
HEART STATUS : single.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 27 yo.
PRIORITY : her son.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: ned • this could really be a good life, a good good life.   Lun 29 Aoû - 21:10

this could really be a good life, a good good life.
Installée dans son bureau de Manayunk dans le nord de Philadelphie, Emma regardait l'air totalement désespéré à travers la fenêtre. Cherchant une quelconque source d'inspiration, elle observait les passants. Les quelques rafales de vents présentes ce jour-là faisait bien courir quelques passants après leur chapeau, mais même ça, qui ne manquait jamais de l'amuser, ne l'inspirait pas et elle commençait être complètement désespérée. Elle travaille sur un projet dont l'échéance était le soir-même, et elle avançait pourtant à pas d'escargots – si elle avançait, en fait. A chaque noueau dessin animé que la boîte devait produire, chacun des graphistes avait pour tâche de réaliser un croquis des personnages, ou des décors – selon ses propres choix ou ce qui lui était attribué par le chef de projet – pour la fin de la semaine afin qu'une mise en commun ait lieu. Cela permettait à chacun d'apporter une part de lui dans le dessin animé tout en s'assurant que tout le monde soit sur la même longueur d'onde puisque de nombreuses modifications avaient généralement lieu après cette réunion. Avec une quinzaine de personnages à dessiner, la maman du petit Ethan en avait mangé de cette histoire ! Du matin jusqu'au soir, et surtout du matin jusqu'au soir. Elle aurait voulu trouver une explication à ce blocage, mais c'était bel et bien la première fois qu'une telle chose lui arrivait : si tous les personnages secondaires lui étaient venus le plus naturellement du monde et sans qu'elle ait besoin de se poser la moindre occasion, les deux personnages principaux restaient un mystère pour elle. Elle avait bien une dizaine de version de chacun d'eux, et peut importe les modifications qu'elle pouvait apporter à leurs expressions, à leurs habits, rien n'y faisait, cela n'allait pas – du moins, cela ne satisfaisait pas Emma. Elle s'était mise en tête de proposer une toute nouvelle version pour le soir-même, convaincue que la pression due à l'échéance lui permettrait de mieux travailler, et de se débloquer mais rien n'y faisait. Elle était condamnée à rester scotcher avec des propositions qui ne lui convenaient pas. Ce n'était pas un drame en soit, et cela arrivait régulièrement à tout graphiste de la boîte mais pour les personnages principaux, cela restait très rare. Le coté perfectionniste de la jolie blonde n'était en rien car elle aimait rendre des maquettes proches de ce qu'elle s'attendait à voir dans les dessins animés, ou en tout cas, qui tenait une chance sérieuse de s'y retrouver. Poussant un profond soupir, elle fit un tour sur sa chaise de bureau, résolue à trouver l'inspiration par tout moyen que ce soit. Adolescente, elle finissait par avoir une image précise de ce qu'elle allait dessiner au bout de quelques tous. Que perdait-elle à essayer ? Elle s'immobilisa quelques secondes pour s'assurer qu'aucun pas ne se dirigeait vers son bureau qui, par chance, se trouvait au bout du couloir, et se lança telle une toupie. Après plusieurs tours trop rapides pour son estomac vide, et une chute manquée, elle s'immobilisa de nouveau, cette fois-ci encore plus désespérée qu'auparavant. Attrapant l'un des bonbons qu'elle avait toujours sur son bureau, elle en enleva le papier avec plus d'attention que jamais, et l'ingurgita dans sa bouche comme si elle attendait de ce dernier un miracle. Il faudrait qu'elle mentionne l'idée à des scientifiques de créer un bonbon qui réveillerait les parties du cerveau s'occupant de tout ce qui est inspiration, et imagination. Poussant un profond soupir, elle jeta un coup d'oeil à son portable où elle découvrit un message de Ned qui lui envoyait un message d'encouragement. Touchée par son attention, bien qu'elle n'est rien de surprenant, elle fut prise d'une subite envie de l'appeler au secours. C'était d'ailleurs le réflexe qu'avait la jeune femme la plupart du temps quand elle se trouvait dans une situation dont elle n'arrivait pas à se dépêtrer seule. Pour le coup, cependant, son meilleur ami ne pouvait rien pour elle, et elle le savait pertinemment – elle avait passé la semaine à lui demander des avis sur chacun de ses croquis, et si elle lui en montrait un autre, elle craignait qu'il ne l'étrangle. Tous les deux, ils en avaient bouffé de ce foutu dessin animé ! Sauf que ce n'était pas le projet de Ned et qu'il s'était montrée d'une patience sans pareille. « Déjeuner, 13h, mon bureau ? Sandwich au poulet ? » se décida-t-elle finalement à lui proposer. Elle avait beau l'avoir eu la veille au téléphone, ils ne s'étaient pas vu depuis quelques jours et il y avait quelque chose dont elle tenait à lui parler en personne – parce que c'était plus simple, parce qu'il ne pouvait pas se dérober, et un peu aussi parce qu'elle espérait trouver dans cette conversation quelque chose sur quoi elle pourrait le taquiner pendant des lustres.

Après avoir reçu une réponse positive de la part de son meilleur ami, Emma abandonna son bureau quelques minutes pour se rendre en salle de pause. Son Iphone sur les oreilles, elle écoutait le groupe « Aston Music » qui reprenait les dernières chansons sorties de manière classique, et instrumentale en espérant qu'observer ses collègues de travail lui serait d'une aide quelconque. Alors que Alejandro de Lady Gaga raisonnait dans ses oreilles de façon transcendante, c'est avec une profonde déception qu'elle se servit un café. La salle était vide. Personne, pas un chat ! Chose qui n'arrivait habituellement jamais – sincèrement, depuis qu'elle travaillait ici, il y avait toujours au moins trois personnes dans cette salle ! -, elle dut se résoudre à trouver un autre moyen de donner forme à ce foutu héros ! Elle se promena donc dans les couloirs observant attentivement chacun de ses collègues – seule une vitre les séparait du couloir, et non des murs comme l'on pourrait s'y attendre. Ils étaient tous concentrés, et entrain de dessiner. Qu'est-ce que la jeune femme n'aurait pas donné dans une situation pareille ! Elle finit cependant par s'installer au bout de quelques minutes au bureau de l'un de ses collègues qui lui avait demandé un avis sur les décors qu'il avait réalisé – et devant la qualité du travail, Emma eut encore plus envie de s'éclater la tête contre les murs. Elle passa les deux heures suivantes à discuter de chacun des éventuels modifications qu'elle pourrait y apporter, et à discuter de ce projet. Elle retourna dans son bureau sur le coup de midi, et se mit à travailler d'arrache pied, tout inspiration lui étant revenue ! Emilie ! Sa collègue était devenue sa personne préférée dans l'univers au moins pour les quelques heures à venir. Lorsque la secrétaire fit sonner son téléphone pour annoncer l'arrivée de Ned imminente dans son bureau, Emma venait de poser le coup final à la princesse, et espérait en faire de même du prince avant 15H. Un sourire victorieux sur le visage, elle rangea ses croquis pour ne pas qu'il s’abîme, et s'apprêtait à ouvrir la porte pour voir ce que Ned faisait lorsqu'elle reçut cette dernière de plein fouet dans la tête. Partagée entre la douleur lancinante dans son nez, et son front, et le comique de la situation, elle ne savait pas vraiment si elle devait rire ou pleurer. « Tu sais, il y a des manières bien moins douloureuses pour moi si tu veux te débarrasser de moi... » lança-t-elle à Ned alors qu'elle appliquait la bouteille d'eau qu'elle venait de prendre au frais sur son nez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
ned • this could really be a good life, a good good life.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Unordinary Life
» Life
» Review : Ricky Steamboat - The life story of the Dragon
» It's a wonderful life, de Frank Capra
» Une femme forte au prétoire : The Good Wife

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHILADELPHIA ➨ NORTH PHILLY :: MANAYUNK.-
Sauter vers: