AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)

Aller en bas 
AuteurMessage
Eliezer Rosenberg

avatar

MESSAGES : 100
COPYRIGHT : pseudo → jenna ; avatar → compulsive need ; icons → lj.
JOB : art restorer.
ADDRESS : #726, WASHINGTON SQUARE WEST.
HEART STATUS : heartbroken.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 30 yo.
PRIORITY : work, work, work.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)   Sam 27 Aoû - 7:20

❝ it's friends that you can wake up at 4am that matter. ❞
Eliezer avait clairement des soucis. Premier problème : il travaillait dans le noir depuis quelques jours. Il avait abaissé les rideaux de son atelier, qui ne laissaient plus passer qu'un mince filet de lumière dans la pièce. Deuxième problème : il avait vidé son dressing et ne cessait de se demander ce qui lui allait le mieux, cette chemise blanche ou ce tee-shirt noir col en v (lui qui d'habitude, enfilait le premier jean qui tombait de l'armoire, et se rasait quand Spencer décrétait qu'elle ne lui ferait plus la bise jusqu'à nouvel ordre). Troisième problème : il n'arrivait plus à travailler. Et quiconque savait par ces trois faits réunis qu'Eliezer Rosenberg avait méchamment pété les plombs. Lui le premier, en vérité. Son propre comportement l'agaçait. Il n'appréciait pas le pauvre type pathétique qu'il voyait dans son miroir. Ce n'était pas lui, cet homme ressemblant d'une façon presque inquiétante à une collégienne de roman Harlequin. Il ne comprenait pas pourquoi il se soustrayait aussi maladivement au regard de son voisin (car c'était ceci, le but de son manège) depuis l'épisode de l'oiseau, mais il savait que ça devait cesser. Et tout de suite. Right now.

Or, dans ces cas-là, il n'y avait qu'une chose à faire. A défaut de se comprendre lui-même, Elie avait deux amis qui s'en chargeaient très bien pour lui. Vaincu, il laissa tomber son pinceau et attrapa son téléphone. « Je sais pas vous, mais moi j'ai besoin de me plaindre de la vie autour d'un verre. The Wishing Well, vingt heures trente, ça vous va ? » Bien sûr que ça leur irait. De toutes façons, elles n'avaient pas le choix. C'était ça, ou il finirait par aller vivre en Alaska dans une grotte, ce qui de toute évidence ne changerait pas sa situation actuelle et n'aiderait en rien son bronzage. Elie poussa un profond soupir et jeta un coup d'oeil à l'immense fresque sur laquelle il travaillait depuis un bon mois déjà. Il avait la sensation de patauger face à ce tableau et il en venait à se demander s'il n'avait pas atteint un point de non-retour. Ou s'il perdait tout simplement la raison à force de respirer de la peinture qui datait de l'an mille ... Toujours est-il qu'il se força à se lever et marcha jusqu'à la salle de bain avant de partir. Il avait besoin d'un sérieux ravalement de façade, autant pour lui, que pour ceux qui auraient à le croiser dans la rue. (...)

The Wishing Well avait plutôt intérêt à honorer son nom. Tout ce que désirait Elie, c'était aller mieux et ce n'était franchement pas gagné vu sa tendance à attirer les histoires pas claires et les ennuis. Le jeune homme était arrivé un peu en avance, histoire de mettre de l'ordre dans ses idées. Il s'avéra que c'était peine perdue car ses pensées demeuraient semblables à un immense bordel. Tout ce qu'il espérait, c'était voir débarquer d'une minute à l'autre les chevelures blondes de Spence et Siloë. Elles, elles sauraient. Elles étaient des filles : c'était des spécialistes innées. Le serveur lui apporta son mojito, et il se mit à mordiller la paille, songeur, soucieux. Il pigeait plus rien et ça le paniquait. Il ne se sentait pas prêt, et en même temps ... Et en même temps, peut-être que ça ne voulait rien dire, qu'il était complètement à côté de la plaque (ça ne serait pas la première fois), ce qui serait sûrement plus rassurant. Ou pas. Elie but une gorgée de mojito. Les filles ne devraient plus tarder désormais. Et il ne doutait qu'elles avaient également des choses à raconter. Il leur faudrait beaucoup de mojitos ce soir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Siloë Tate-Appleton

avatar

MESSAGES : 315
COPYRIGHT : pseudo : Glory days ♡ avatar : furied.heart ♡ gif : gillianjacobsfan@tumblr ♡ paroles : Ellie Goulding
MULTINICKS : alec ♡ adele
JOB : infirmière
ADDRESS : #159, Queen Village w/ Liam
HEART STATUS : single... for now

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : twenty six honey
PRIORITY : my job ? take care of liam ?
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)   Dim 28 Aoû - 1:26


J'adorais mon métier, je rêvais d'être infirmière depuis toute petite et ça me passionnait toujours autant. Pour moi il n'y avait pas de mots, c'était tout simplement le plus beau métier du monde. Mais il fallait bien avouer que c'était loin d'être tout repos ; comme quoi Jeff avait raison : sauver des vies demandait beaucoup d'énergie et de maitrise de soi. Il y avait des jours où l'on remarquait à peine la difficulté, alors que le lendemain on pouvait se sentir complétement écrasés par le poids de notre rôle dans le cycle de la vie. A peine avais-je franchi la porte de mon appartement, que je me laissais tomber dans le fond du canapé comme une véritable loque, sans la moindre envie de me relever pour quelque raison que ce soit. « Toi tu as passé une dure journée. » Liam vient s'asseoir à côté de moi, visiblement près à m'entendre m'étaler sur mes malheurs de la journée. Je laissais échapper un profond soupir. « Aujourd'hui on a reçu un père et sa petite fille, fauchés par un chauffard. Et j'ai bien cru qu'on allait les perdre tous les deux. » - « Mais ce n'est pas le cas ? » Je sentais une pointe d’inquiétude dans le son de sa voix, la même inquiétude que j'avais pu ressentir moi-même quelques heures auparavant, quand je me demandais encore si on allait pouvoir tous les sauver. Je hochais brièvement la tête. « Leur état est stable, alors ça devrait aller. Je l'espère. » Je détestais ce genre de situation, ça me faisait toujours craindre le pire. Peut-être que July avait raison finalement, peut-être que je prenais trop souvent mes patients à coeur, peut-être que je m'investissais trop. Il n'y avait qu'à voir comment je me comportais avec Liam, ce que j'avais fait pour lui et ce que je faisais encore aujourd'hui. Quel médecin aurait proposé à un de ses patients de venir emménager chez lui ? Il y avait vraiment quelque chose qui ne tournait pas rond chez moi, et j'en avais la preuve jour après jour. Ou peut-être devais-je simplement mettre cela sur le fait que je n'étais vraiment pas insensible au charme du jeune homme qui partageait désormais mon appartement. Il n'y avait qu'à voir comment je me mettais à rougir quand il me souriait. J'avais envie de me mettre des gifles, ne serait-ce que pour me refroidir les idées et me faire sortir son si joli sourire de la tête. Mais Liam ne semblait pas voir à quel point il me troublait, et pour ne rien arranger, il rangea une mèche de mes cheveux derrière mon oreille avec la plus grande tendresse du monde, comme si de rien n'était. « Ce soir c'est moi qui fait le diner, d'accord ? Je crois que tu en as assez fait aujourd'hui. » Je le regardais disparaitre dans la cuisine, des papillons dans le ventre, comme jamais j'en avais eu pour personne.

Mais je fus bientôt tirée de mes pensées par la sonnerie de mon téléphone, je courrais jusqu'à mon sac et décrochais avant la dernière sonnerie. C'était Elie, et il nous donnait rendez-vous, à Spence et à moi, dans un bar ; visiblement lui aussi avait passé une mauvaise journée. Je regardais rapidement ma montre, qui indiquait vingt heures passées. Flûte. J'étais rentrée tard et il me restait peu de temps pour me préparer. Je me rendais à la cuisine, et je me sentie presque mal en voyant Liam s'activer aux fourneaux. « Je suis désolée, je ne vais pas pouvoir manger avec toi. Je crois qu'Elie a besoin de ses deux blondes ce soir. » Je lui souriais tristement, espérant qu'il me pardonnerait de l'abandonner ainsi lâchement. « Tu me garderas une part hein ? » - « Ouais. » Je courrais récupérer mes affaires, pris mon casque de moto et filais de l'appartement, non sans avoir jeté un dernier coup d'oeil vers Liam. Je m'en voulais de le laisser tomber comme ça, mais je ne pouvais pas dire non à Elie, pas quand il avait cette voix là au téléphone. Et puis je devais bien avouer que j'avais besoin de passer un peu de temps avec mes deux meilleurs amis, loin de Liam et des sentiments étranges que je pouvais avoir pour lui. Le Wishing well était à un peu plus d'un quart d'heures de chez moi, et j'arrivais dans les environs de l'heure fixée par Elie ; je garais ma moto devant le petit bar et entrait, cherchant mon ami des yeux. Visiblement Spence n'était pas encore là. J'aperçus bientôt le jeune homme, installé seul à une table, un verre devant lui, en train de mordiller sa paille d'un air soucieux. Je fondis alors sur lui, piquais un baiser sur sa jour et m'installais à côté de lui. « Tu sais que de loin tu aurais presque l'air d'un alcoolo ? Heureusement que je te connais assez bien pour savoir que ce n'est pas le cas. » Lui dis-je avec un grand sourire. je fis signe au serveur de m'apporter la même chose. « Alors ce soir c'est nous trois et de l'alcool hein ? Tant mieux, j'en avais besoin. » Je regardais un instant autour de moi, tout en sirotant mon verre, m'attendant à voir débarquer Spencer d'une minute à l'autre.



Dernière édition par Siloë Tate-Appleton le Mar 30 Aoû - 5:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thousandrivers.tumblr.com/
Spencer Hopkins

avatar

MESSAGES : 129
COPYRIGHT : © falling stars (avatar); tumblr (signature).
JOB : galeriste.
ADDRESS : #144, Manayunk.
HEART STATUS : complicated.

ALL THE RIGHT MOVES -
AGE : 28 yo.
PRIORITY : ruth, her job.
THE THORNY RELATIONSHIPS :

MessageSujet: Re: the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)   Dim 28 Aoû - 8:32

Spencer était perdue. Le numéro du peintre dont elle organisait le vernissage était perdu quelque part dans son sac à main, qui était plutôt un fourre-tout qu’un espace de rangement où les choses importantes règnent, ou quelque part dans la nature. Elle ne pouvait plus mettre la main dessus. Des ampoules avaient fait leur apparition aux niveaux des pieds grâce à ses nouvelles chaussures et le sandwich italien que Spence avait acheté pour déjeuner n’était pas celui qu’elle souhaitait. La journée avait pourtant bien démarré… Elle n’avait plus le choix, elle devait retourner à la galerie alors qu’elle en revenait juste.

Il était à présent quatre heure de l’après-midi et après avoir terminer l’agencement de la galerie et du futur vernissage – qui ouvrait ses portes officiellement au grand public d’ici quelques jours – Spencer s’accorda un retour furtif à la maison. Les derniers jours avant une exposition étaient toujours cruciaux. Elle se devait d’être attentive à tout, de vérifier les moindres détails allant de la lumière à la tenue des tableaux. Tout nécessitait d’être parfait. Et cela ne l’était pas encore. Son retour à domicile fut très rapide. Après une brève conversation avec Ruth, une douche, un changement de chaussures, un grignotage et un emprunt de décoration, Spencer reprit la direction de la galerie, à présent dépeuplée. Le silence et la solitude étaient parfois les meilleurs remèdes pour l’inspiration. La jeune femme se laissa donc aller à sa passion et revint à ses pensées lorsque son téléphone se mit à sonner. Un prénom ainsi qu’une photo compromettante s’affichaient, c’était Elie qui souhaitait aller boire un verre au wishing well, un bon petit bar où les amis étaient habitués à passer des bonnes soirées en compagnie de cocktails en tout genre. Un mal de crâne était à prévoir, tout comme des antidouleurs. Changer d’air n’allait pas lui faire de tort, bien au contraire, surtout lorsque cet air s’appelait Elie et Silo. Ces deux meilleurs amis étaient ce qu’elle avait de plus cher au monde, à présent, avec Ruth, bien évidemment, bien que leur relation soit encore différente. Elie, Siloë et Spencer s’entraidaient et peu importe ce qu’il puisse arriver, peu importe le jour, le moment ou l’heure, ils étaient là l’un pour l’autre. C’est ce qu’ils nommaient : l’amitié.

Quelques instants plus tard, les yeux cernés Spencer écrasa un bâillement et jeta un regard sur sa montre. Elle était d’ores-et-déjà en retard, c’était comme une habitude chez elle – bien qu’elle ne supporte pas la non ponctualité. La jeune femme rangea ses affaires, prit son sac et sortit de la galerie. Avant de démarrer la voiture, Spence envoya un texto à Ruth, sa nièce, disant qu’elle était de sortie ce soir et qu’elle ne devait pas l’attendre. Elle savait qu’elle pouvait lui faire confiance. Spencer était arrivée dix minutes après son départ, la route n’avait pas été longue et avait été sans embuches. Cependant, trouvé une place de parking était chose rare à cette heure-ci, dans un quartier estimé. Après quelques minutes et des manœuvres de débutants, Spence sortit enfin de sa voiture, sac à l’épaule et clés en mains. Elle poussa les portes du wishing well et scruta les alentours. Elle vit Elie et Siloë installés à une table, sirotant des bons mojitos. Le sourire aux lèvres, elle s’approcha de ses amis, posa un baiser sur leur front respectif et s’installe sur la troisième chaise. « Bonsoir les petits loups. » Regardant les verres, elle fit comprendre à ses amis qu’il était temps de lui commander un verre. « Excusez-moi pour ce retard – à nouveau. » Elle se tourna vers Elie pour ensuite regarder Silo. « Comment allez-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)   

Revenir en haut Aller en bas
 
the wishing well ◮ meet the golden trio. (pv)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tiger Meet 2010 Spotter's Day
» I'm so glad to meet you!
» Recherche testeurs pour Golden Section d'Atrise sur Mac OS/X
» Tiger Meet 2010 Spotter's Day : Les Photos
» Memoires d'une Geisha de Arthur Golden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POSTCARDS FROM FAR AWAY :: PHILADELPHIA ➨ SOUTH PHILLY :: BELLA VISTA.-
Sauter vers: